Rencontre d’un auteur, Éric-Emmanuel Schmitt, avec ses jeunes lecteurs au campus de Québec

lundi 18 avril 2011 par M. Lecuit

Éric-Emmanuel SCHMITT, en marge du salon du Livre à Québec, est venu sur le campus de Stanislas jeudi 14 avril après-midi rencontrer les élèves du secondaire où l’écrivain nous a accordé une petite heure, mais intense, entre dédicaces et interviewes. Cette visite prestigieuse a pu être concrétisée grâce à l’appui de M. TUTIN, conseiller culturel, et du service de coopération et d’action culturelle (SCAC) du Consulat Général de France à Québec.

Auteur prolixe, E.E. Shmitt a écrit plus de 25 ouvrages ; de renommée internationale, ses romans sont traduits en multiples langues et réalisés en films ou pièces de théâtre à travers le monde.

Au collège Stanislas de Québec, il fait partie des écrivains les plus lus ces 3 dernières années :
  Les 4èmes ont étudié « M. Ibrahim et les fleurs du Coran », « Le sumo qui ne pouvait pas grossir »
  Les 3èmes : « La part de l’autre » et « L’évangile selon Pilate »
  Enfin, le collège a mis en théâtre en 2009 « Oscar et la dame Rose » où enseignants et élèves avaient partagé la scène.

Les élèves de 6ème et de 5ème puis de 3ème l’ont questionné, insatiables avec enthousiasme et fierté. La plupart avaient lu de leur plein gré plusieurs de ses romans : « M. Ibrahim et les fleurs du Coran » (2001), « Oscar et la dame rose » (2002), « La part de l’autre » (2001), « Ma vie avec Mozart » (2005), et le dernier dont le titre à lui seul est un roman ( !) : « Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent… » (2010)

Il est à noter que son roman « M. Ibrahim et les fleurs du Coran » a été mis en images au grand écran en 2003 par François Dupeyron, avec Omar Sharif, Pierre Boulanger et Gilbert Melki dans les rôles principaux. À la question des élèves sur la genèse de ses œuvres, il répond en toute simplicité qu’il s’est inspiré de faits avérés, voire d’événements réels mais ajoute que ses personnages restent volontairement fictifs… « Une imagination inspirée de la réalité », voilà une formule qui résume l’œuvre littéraire déjà abondante de cet universitaire et philosophe de formation. Rédacteur précoce, Éric-Emmanuel SCHMITT déclare aux élèves avoir commencé à écrire dès l’âge de 11 ans et publié son premier livre à 31 ans ; c’était en 1991. Si les étudiants étaient admiratifs et impatients de poser leurs questions, les professeurs et autres personnels du collège – l’agent chargée de l’entretien des locaux a lu plusieurs de ses romans ; la bibliothécaire dispose d’une dizaine de ses œuvres au CDI -, ont vécu ce moment avec beaucoup de délectation et de bonheur partagé ! La longue séance de dédicace en fut la preuve… ponctuée par le premier paraphe dans le Livre d’Or du « jeune campus » de Stanislas Québec ! P. Lecuit, 14 avril 2011

Portfolio


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 447922

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 5 - Divers   ?