Une élève de 3ème intègre l’équipe de France de hockey

mardi 20 décembre 2011 par M. Lecuit

ENTRETIEN avec Maëlle RIOUX, 15 ans, sportive de haut niveau

Élève en 3ème, elle vient d’effectuer une tournée avec la sélection française des moins de 18 ans en Italie.

Bonjour, peux-tu te présenter ? Je m’appelle Maëlle RIOUX ; je suis née le 15 juin 1996 à Évry, en région parisienne, de père canadien et de mère française. J’ai vécu en France jusqu’à l’âge de 11 ans puis ai découvert ma 2ème patrie en 2007 lorsque je suis venue habiter au Québec, dont mon père est originaire.

Que représente le hockey pour toi ? C’est une passion et une histoire de famille : j’y joue depuis que je suis petite et j ai commencé en France. J’ai signé ma 1ère licence à 4 ans dans un club du département de l’Essonne. Cette passion, je la tiens de ma famille : j’ai un frère qui joue dans la ligue junior majeur du Québec aux Remparts et je ne rate jamais les matches au Colisée à Québec.

Quel est ton club ici au Québec ? Je joue pour les Citadelles de Québec à la défense.

Comment la fédération française de hockey en est-elle venue à te contacter ? J’ai été repérée par une joueuse qui était ici pour un tournoi ; elle m’a remarquée puis a communiqué mon nom à la fédération française.

Que ressens-tu d’avoir été sélectionnée en équipe de France ? C’était mon rêve depuis toute petite !!! J’en suis extrêmement fière ! Porter les couleurs de l’équipe de France ? Je n’ai pas de mot… c’est juste extraordinaire !

Faisais-tu partie du « 6 majeur » ? Oui, et cela a été un honneur pour moi !

Et ton entourage, ta famille, tes études ? Tout cela s’est fait tellement rapidement : j’ai été contactée mi- novembre par l’entraîneuse des « Bleues » pour partir en Italie le 24 ! Bien sûr on a fêté cela et j’ai été félicitée par mes parents, frère et amis. Certes, il y a eu le problème de devoir manquer les cours pendant 10 jours mais le collège a été compréhensif et un contact a été établi avec ma mère pour gérer cela au mieux. Sur place, 2 heures par jour étaient consacrées aux études. Une camarade de classe m’envoyait les cours via internet, j’ai pu ainsi travailler les matières principales. J’ai aussi été reçue et félicitée par le directeur du collège Stanislas avant mon départ.

Quelle est, à ta connaissance, la suite des événements ? Il y a un stage de préparation entre janvier et mars 2012 en France. La sélection française (22 joueuses) va partir en Finlande puis à un camp international en juin-juillet 2012 : je pense que j’ai mes chances pour ces deux stages. Et plus tard ? Après la sélection des « U 18 » (under eighteen), il y a la possibilité (la chance) de jouer en seniors à partir de 19 ans, mais là nous verrons, il y a du travail avant !

Quelles perspectives t’ouvrent ces sélections en équipe de France ? C’est clair que je souhaiterais m’orienter vers les métiers du sport et je me vois bien comme « prof de sports » ou « préparateur physique » … Cela va me motiver dans la poursuite de mes études. Par ailleurs le fait de jouer en équipe nationale m’ouvre des portes et me laisse plus de chances en ce qui concerne mon avenir professionnel.

« Merci Maëlle, bonne chance ! Le collège Stanislas te félicite ! » M. Lecuit, directeur du collège

Portfolio

Maëlle RIOUX

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 447922

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 1 - Nouvelles   ?